Une chance pour l’Auvergne : la promotion de Brice Hortefeux à l’Intérieur

L’ouverture à l’UMP". L’expression, ironique, était sortie de la bouche de Patrick Devedjian, depuis devenu ministre, après l’annonce du premier gouvernement Fillon en mai 2007. Bernard Kouchner, Eric Besson, Martin Hirsch, ou encore Fadela Amara et Jean-Marie Bockel marquaient l’ouverture franche à des personnalités de gauche. Quatre remaniements plus tard, le gouvernement Fillon V symbolise un recentrage sur l’UMP et sur des hommes de confiance du président aux postes-clés.
 
Certes, les ministres "d’ouverture" cités plus haut gardent leur portefeuille. Certes, deux belles "prises" sont à noter : la première est symbolique avec l’arrivée d’un Mitterrand dans un gouvernement de droite, Frédéric en l’occurrence qui n’a jamais fait montre d’un engagement à gauche forcené. Côté MoDem, comme pour affaiblir encore plus François Bayrou, Nicolas Sarkozy est allé chasser Michel Mercier, trésorier du parti centriste, qui devient ministre de l’Aménagement du territoire. Mais on est bien loin des rumeurs d’ouverture spectaculaire : ni Claude Allègre, victime de la poussée verte aux Européennes ou d’un excès de confiance en lui, ni Jack Lang, n’entrent au gouvernement

Les nouveaux

Car l’essentiel réside dans les six autres nouveaux visages de ce gouvernement : tous des parlementaires ou cadres fidèles de l’UMP : le patron des sénateurs UMP Henri de Raincourt (Relations avec le Parlement) et le député-maire de Nice et ancien ministre, Christian Estrosi (Industrie). Enfin, deviennent secrétaires d’Etat le député parisien Pierre Lellouche (Affaires européennes), l’eurodéputée Nora Berra (Aînés), le député Benoist Apparu (Logement et urbanisme) et Marie-Luce Penchard (Outremer), fille de la chiraquienne et ex-ministre Lucette Michaux-Chevry.

Ils prennent du galon
 
Comme pour mieux souligner ce recentrage politique, les principaux promus sont des fidèles du président, qui jouent aux chaises musicales :  Brice Hortefeux quitte les Affaires sociales pour l’Intérieur, Xavier Darcos lui succède et laisse l’Education à Luc Chatel, qui conserve son poste de porte-parole du gouvernement.
 
Michèle Alliot-Marie et Jean-Louis Borloo prennent aussi du galon. Ministre de l’Intérieur depuis mai 2007, Michèle Alliot-Marie est nommée Garde des Sceaux et prend du galon en recevant le titre de ministre d’Etat, jusque-là le seul apanage de son collègue Jean-Louis Borloo. Il reste numéro 2 du gouvernement et son ministère de l’Ecologie est élargi à la Mer, aux Technologies vertes et aux négociations sur le climat.   Promotion également pour Bruno Le Maire, éphémère secrétaire d’Etat aux Affaires européennes, qui devient ministre de l’Agriculture.  Quant au binôme de Bercy, Nicolas Sarkozy n’y a pas touché : Christine Lagarde, ministre de l’Economie et le ministre du Budget Eric Woerth.
 
Ils partent

Outre les départs de Rachida Dati et Michel Barnier pour cause de mandat parlementaire européen, certains ministres payent des crises ou des échecs en perdant leur portefeuille. Ainsi Christine Albanel avec les ratés de la loi Hadopi. Et Yves Jego, très critiqué pendant la grève générale aux Antilles, se voit sacrifié à la veille du déplacement présidentiel en Guadeloupe.

Exit aussi Christine Boutin qui s’était démarquée à plusieurs reprises du chef de l’Etat, ainsi qu’André Santini et Roger Karoutchi qui n’a pas toujours su contenir la majorité parlementaire. Et Bernard Laporte va pouvoir retrouver les terrains de rugby : Rama Yade lui succède au secrétariat d’Etat au Sport, sous l’égide de Roselyne Bachelot. Quant au secrétariat d’Etat aux Droits de l’Homme, il disparaît, ce qui paraît donner raison à Bernard Kouchner qui l’avait jugé "inutile". Le ministre des Affaires étrangères a d’ailleurs fait l’objet de toutes les rumeurs mais il restera finalement au Quai d’Orsay, en tout cas jusqu’aux élections régionales.

(source : LCI)

Ce contenu a été publié dans Annie VEYRE, Articles L 122-11, L 113-1 à L 113-3, R 113-1 à R 113-5 et D 113-6 du code du sport, ASM CLERMONT AUVERGNE, ASM Clermont Auvergne Rugby, Association Sportive Montferrandaise (ASM), Aurillac, BABOU, Boulevard Charles de Gaulle, Boulevard François Mitterrand, boulevard Gergovia, Boulevard Léon Jouhaux à Clermont-Ferrand, Boutique « Espace Jaune et Bleu, Brice Hortefeux, Brigade de Combronde, Bureau d’aide à l’insertion professionnelle des étudiants (BAIPE), Burka, CAISSE REGIONALE DE CREDIT AGRICOLE CENTRE FRANCE, Cambacérès, CANTERBURY, Centre de lutte contre le cancer Jean Perrin, Centre français en économie internationale et développement, Ces lacunes, Challenge Cup 1998-1999, Champ principal des caméras de télévision, Choderlos de Laclos, CLERMONT AUVERGNE SPORT, CLERMONT AUVERGNE SPORT COMMUNICATION ET MARKETING (CASC), Code du sport, Communauté d’agglomération de CLERMONT, Compétition européenne Bouclier Européen, Compétition européenne Heineken Cup, Compétition nationale, Congrès à Versailles, Conseil général du PUY-DE-DOME, Conseil régional d’AUVERGNE, Contrats de travail Espoirs, Convention collective du rugby professionnel, Cour administrative d’appel de Lyon, Développement du rugby, Dominique TURPIN, données SISE, Droit d’image individuel, Droit d’image individuel de joueurs professionnels, ELYO-SUEZ, Enquête inter-juridictions financières, Enseignants chercheurs bi-appartenants (médecine, pharmacie, dentaire de Clermont-Ferrand, Enseignants chercheurs contractuels de l'Auvergne, Enseignants du second degré (agrégés, certifiés de Clermont-Ferrand, Entreprise MICHELIN, faculté de médecine de Clermont-Ferrand, Fédération française de rugby (FFR), Franc-maçonnerie auvergnate, Frédéric Mitterrand, General, Gilbert Collard, GODF, Heineken Cup, http://l-idiot-provincial.e-monsite.com, Installations de la Gauthière, interrogations, ISS SERVICES, Jean-Louis JOURDAN, Jeunes sportifs âgés de plus de 14 ans, l-idiot-provincial.e-monsite.com, L'accueil d’étudiants étrangers à Clermont-Ferrand, L'Idiot provincial, L'institut de préparation à l’administration générale (IPAG) de Clermont-Ferrand, L'institut universitaire professionnalisé (IUP) de Clermont-Ferrand, L'IUT gestion des entreprises à Aurillac, L'UFR dite faculté des sciences économiques et de gestion de Clermont-Ferrand, L'unité Génie biologique Bio informatique à Aurillac, L’école doctorale des sciences économiques, juridiques et de gestion de Clermont-Ferrand, L’enceinte de l’Hôtel Dieu, L’enseignement supérieur en Auvergne, L’ensemble 3C sur le plateau Saint Jacques, L’Hôpital Gabriel Montpied, L’incubateur d’entreprises BUSI, L’INRA, L’INSERM, L’inspection générale de l’éducation nationale et de la recherche (IGAENR), L’institut français de mécanique avancée (IFMA), L’institut universitaire de formation des maîtres (IUFM), L’institut universitaire de technologie (IUT) de Clermont-Ferrand, L’institut universitaire professionnalisé (IUP) « management et gestion des entreprises » de Clermont-Ferrand, L’IUT du Puy-en-Velay, L’Observatoire des mutations de l’Etat dans l’espace européen de Clermont-Ferrand, L’UFR des sciences juridiques et politiques dite faculté de droit de Clermont-Ferrand, L’UFR dite faculté d’odontologie de Clermont-Ferrand, L’UFR dite faculté de pharmacie de Clermont-Ferrand, L’université d’Auvergne, La bibliothèque communautaire et inter universitaire de Clermont-Ferrand, La bibliothèque communautaire et interuniversitaire (BCIU) de Clermont-Ferrand, La Boutique, la cancérologie, La chambre régionale des comptes d'Auvergne invite à plus de clarté, La compétition amateur Elite B, La faculté de droit et sciences politiques de Clermont-Ferrand, La faculté de sciences économiques et de gestion de Clermont-Ferrand, la génétique, la génétique et le développement, La loi LRU3, La recherche du secteur tertiaire de Clermont-Ferrand, la réforme dite "LMD", La réforme structurelle des établissements d’enseignement supérieur du site clermontois, La SAOS "ASM RUGBY", la SAS CLERMONT AUVERGNE SPORT COMMUNICATION ET MARKETING (CASC), La SAS SPORT IMAGE COMMUNICATION (SIC), La trésorerie du Puy-de-Dôme, La tribune Auvergne du Parc des Sports Marcel Michelin, La tribune métallique République, La vie étudiante à Clermont-Ferrand, LABO FRANCE, Le campus des Cézeaux (commune d’Aubière), Le Centre Biomédical de recherche et de valorisation (CBRV) de Clermont-Ferrand, Le Centre d’étude et de recherche sur le développement international (CERDI), Le Centre d’études romanistiques d’Auvergne, Le centre de chirurgie endoscopique et des nouvelles techniques interventionnelles (CENTI, Le Centre de pharmacologie clinique de Clermont-Ferrand, Le Centre de recherche en droit des affaires de Clermont-Ferrand, Le Centre de recherche en sciences de gestion de Clermont-Ferrand, Le centre interuniversitaire de ressources informatiques (CIRI) de Clermont-Ferrand, Le centre universitaire pédagogique du Puy-en-Velay, Le CHRU de Clermont-Ferrand, Le CNRS, Le contrat de plan Etat-Région 2000-2006, Le contrat quadriennal (2008/2011), Le cursus universitaire français, Le DEUG Administration économique et sociale (AES), Le domaine des sciences de la vie et de la santé, Le laboratoire d’hydrologie « Louise Blanquet », Le parc immobilier de l’université, Le pôle de recherche et d’enseignement supérieur de Clermont-Ferrand, Le pôle Lardy à Vichy, Le pôle santé de Clermont-Ferrand, Le processus d’orientation active des lycéens, Le service de santé interuniversitaire (SSIV) de Clermont-Ferrand, Le service inter universitaire de formation continue, Le service interuniversitaire de « Médecine préventive et de promotion de la santé » (SIUMPP) de Clermont-Ferrand, Le service interuniversitaire des activités physiques et sportives (SIUAPS) de Clermont-Ferrand, Le service interuniversitaire handicap (ISUH) de Clermont-Ferrand, Le service universités culture (SUC) de Clermont-Ferrand, Le site Lardy à Vichy, Les conseillers d’administration scolaire et universitaire, attaché d’administration scolaire et universitaire d'Auvergne, Les effectifs des personnels administratifs et techniques d'Auvergne, Les enseignants de Clermont-Ferrand, Les enseignants non titulaires de Clermont-Ferrand, Les installations du Parc des Sports Marcel Michelin, Les locaux de la Gauthière, les neurosciences, Les start-up de Clermont-Ferrand, Les statuts de l’université d’Auvergne, Les vacataires de l'université d'Auvergne Clermont I, logiciel NABUCO, logiciel NEPTUNE, Mahmoud Suleiman, Maîtres de conférence de Clermont-Ferrand, Management et gestion des entreprises, MANUFACTURE FRANCAISE DES PNEUMATIQUES MICHELIN (MFPM), Marc-Claude de Portebane, Maurice CHENEVOY, MFPM, ministère de l'éducation nationale, Mirabeau, Nicolas Sarkozy, Nouvelle tribune Auvergne, nutrition humaine, OTAGO, Parc des Sports Marcel Michelin, Philippe DULBECCO, Professeurs d’université de Clermont-Ferrand, Projet Campus, quartier Saint Jacques 0 Clermont-Ferrand, Région Auvergne, Registre du commerce de Clermont-Ferrand, Registre du commerce de Paris, René FONTES, Rentrée universitaire d’octobre 2006, SA TSM COMMUNICATION, SAS CAMPUS, SAS CASC, SAS SIC, Serge Godard, site web, sociale-écologie, Société Anonyme Sportive Professionnelle (SASP), Souchon, SPORT IMAGE COMMUNICATION (SIC), SUPCAM, Tournoi Marcel Michelin, Tournoi Phliponneau, Tribunal administratif de Lyon, TSM COMMUNICATION, Un certain nombre de critiques, université Blaise Pascal, Université d'Auvergne Clermont I, Vichy (pôle Lardy) qui propose des formations de deux composantes : la faculté de pharmacie et la faculté de sciences économiques et gestion, visuel sur le bandeau du site internet, Vulcania. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*